Comment avoir plus de FAN? Conseils pour bâtir votre fan-base!

Qu’est ce qu’un chanteur/musicien sans aucun fan? Il n’existe pas. Point. Quand on commence en musique, trouvez des gens (inconnus) qui adorent votre musique n’est pas chose facile. Après votre chum, votre blonde, vos amis, votre famille, votre grande tante, votre gentille grand-mère et votre sympathique voisin, il reste qui? Si un artiste veut survivre il doit se construire petit à petit son fan-base. Il doit sans cesse se renouveler.

Première question : à qui est destiné votre musique ? Si vous êtes incapable de répondre à cette toute petite question, alors il est temps d’y songer sérieusement.

Deuxième question qui tue : Qui va achetez votre musique ? Qui aime votre musique? Quand on y pense sérieusement ça fait peur. La réalité nous rattrape. Ce n’est pas parce qu’on enregistre un album ou un EP ou même un single qu’il y a des gens qui vont l’acheter parce qu’on fait pitié. ACHETEZ MON ALBUM! S’IL VOUS PLAAAAAAÎT!

Si vous n’avez pas de fan-base rien ne sert d’enregistrer un album complet. Cela coûte très cher et demande un investissement personnel important. Je ne parle même pas là du stress des enregistrements et tout le reste. Vous pouvez ruiner toutes vos économies juste à faire un album sans financement.

 trouver des fans?!

Avec l’ère des réseaux sociaux il est maintenant plus facile de se faire connaître. Dans mon temps, la seule manière de se faire remarquer était de faire un démo sur une cassette et les plus chanceux sur un CD. On envoyait par la poste nos démos à des compagnies et à des gérants. Puis on croisait les doigts et les orteils pour que quelqu’un nous appelle. La plupart du temps, on recevait des lettres de refus. Les temps ont bien changés. Surtout depuis la venue de Youtube. 

Faire de la promotion pour votre page perso c’est bien, mais avoir sa propre page artiste c’est mieux. Faites de la promo, mais  n’en faites pas trop. Sinon cela aura l’effet inverse. Voir encore et toujours la même photo de votre d’album et un post qui dit: Achetez mon album!  FAIL!

Vous voulez de fans? oui? Alors, soyez original dans votre approche.

Même comme professionnels nous avons besoin d’être sécurisé, d’être admiré. Plus la barre est haute, plus on se met de la pression sur les épaules. Au début, on a rien à prouver, personne ne nous connaît. Puis on commence à se faire un nom, sans nécessairement être célèbre, notre nom circule dans le milieu. Telle chanteuse est une bonne choriste engage-la, ou tel chanteur est un bon chanteur, on l’engage pour chanter à notre mariage, etc…Voilà comment on commence à se faire connaître pour vrai. Apprenez à être patient.

C’est bien beau d’avoir 3000 personnes sur votre page Facebook, mais combien d’entre eux achètent réellement votre musique et vos produits dérivés? 5? 10? Aucun?

L’important ce n’est pas le nombre de fans que vous aurez ou que vous avez qui compte, mais la qualité de vos fans. 

ÊTRE SOI

Pour avoir des fans, il faut être soi. Etre soi c’est être unique. Unique dans sa personnalité, unique dans son style musical. La plupart des chanteurs\chanteuses pensent è tord qu’il faut se fondre dans la masse pour réussir. Je veux faire de la pop ! Oui d’accord, mais qu’est-ce qui te rend spécial et différent ? Pourquoi j’achèterais ton album plutôt qu’un autre? Donnez-leur une très bonne raison d’acheter votre musique.

SITE INTERNET

Tout miser sur les réseaux sociaux n’est pas un bon plan de marketing. Il vous faut un site internet. Point à la ligne. Pour être vu, vous devez impérativement avoir votre propre site. Un site qui reflète votre personnalité et votre style de musique. Avec un site vous permet d’être en total contrôle de VOTRE IMAGE. Dites-mois sincèrement, votre biographie d’artiste est elle à jour ? Et vos photos?

CHAÎNE YOUTUBE

Qu’en est-il de votre chaîne Youtube? Si vous avez encore votre vielle photo de profil, il est plus que temps d’aller chez un photographe. Une photo vaut mille mots à ce qu’on dit. Et c’est vrai en ce qui concerne la musique. Avez-vous votre URL personnalisé ? Non?! Il est temps d’aller voir ce qui se passe un peu sur Youtube. Et les miniatures de vos vidéos? Est-ce qu’elles sont attrayantes? Tout ça se sont des petits détails qui font la différence si vous cherchez des vrais fans. Si votre contenu est ennuyeux et pêle-mêle et que vos chansons sont inaudibles personne ne s’abonnera à votre chaine et PERSONNE n’achètera vos chansons. Pour attirer des gens, personnalisez votre chaîne au MAX!

PLAYLISTS

Vidéoclips

Reprises francophones

Reprises Anglophones

Compositions originales

Entrevues

Derrière la scène

Ce sont là quelques exemples.

Pensez à ajouter aussi une courte vidéo de présentation de votre chaîne. Donnez envie aux gens de s’abonner. Montrez votre personnalité. Proposez de la qualité. Rien ne sert de faire 50 vidéos de mauvaise qualité juste pour en avoir plus.

Pensez au Youtube Live! Oui ça fait peur, mais c’est payant en visibilité!

SE VENDRE

Ayez le courage et l’audace de vous vendre comme un produit. Votre album, vos chansons sont des produits. Vous êtes l’image qui représente ce produit.

Faites de la promotion pour vos vidéos, elle ne se fera pas toute seule. Être chanteur c’est cela c’est se vendre toujours 24heures sur 24 (même quand on dort ! ) Pensez à votre objectif. Combien de vidéo voulez-vous publier ? Soyez réalistes! Quelle chanson voulez-vous reprendre ? En anglais ? en français ? En quelle langue ? De quel style? Combien de temps voulez-vous passer à en faire la promotion ? Avez-vous un plan de marketing uniquement pour Youtube et Facebook? Et Instagram? et Twitter ? Publiez régulièrement et prenez le temps de développer une audience. Ne négligez JAMAIS votre contenu. Les gens vous regardent. Ils veulent vous aimer et vous écouter. Restez vous-même. Rien ne sert de se comparer aux autres. Tel personne a eu plus de vues, tel personne a 10000 abonnés…STOP. Cela ne vous mènera à RIEN.

Le meilleur moyen ( mis à part les réseaux sociaux) reste encore les petits spectacles dans les bars et les festivals. Se faire voir le plus souvent possible. c’est ça la PROMOTION.

Le secret est pourtant simple. Pour avoir un fan-base il faut créer une connexion avec eux. Vous devez être à la fois leur ami et leur idole. Soyez accessible. Ayez toujours une image cohérente sur TOUS vos réseaux sociaux.

Oui tout ça est très exigeant et demande de sacrifier du temps dans votre journée pour promouvoir votre musique. Si vous voulez vivre de votre musique, alors mettez-y l’effort dès aujourd’hui car construire votre fan-base est un élément essentiel à votre réussite. Vous verrez, d’ici quelques années ces efforts porteront fruit.

N’oubliez jamais le plus important c’est de croire en vous et en votre musique.

Musicalement,

Marie xx

 

5 conseils pour bien chanter sa chanson

5 conseils indispensables pour bien chanter une chanson

Vous aimez chanter vos chansons préférées, mais voilà, pratiquer seul à la maison (sans son coach) est souvent plus difficile que l’on croit n’est-ce pas? Parfois, nous avons besoin d’être guider et épauler.

Maîtriser une chanson que ce soit une reprise ou une chanson originale, n’est pas quelque chose qui s’accomplit en un jour ou deux. Cela demande du temps et de l’énergie.

Rien ne sert de vous dire que le choix de la chanson est l’une des étapes les plus importantes pour bien chanter. Vous pouvez avoir la plus belle voix du monde, sans la bonne chanson, votre voix ne sera pas mise en valeur! Chose dites, prenez votre temps pour choisir et bâtir votre répertoire. Un répertoire qui vous ressemble et non qui ressemble à votre professeur de chant, ni même à vos parents et amis!

Je vais vous dire quelque chose qui peut déplaire à quelques-un, mais ce n’est parce que vous aimer une chanson qu’elle vous va bien! Oui je sais, ça fait mal….

C’est comme essayer du linge au magasin. Pensez-y juste un instant. La belle robe soleil que vous avez vu dans la vitrine WOW! Sur vous? Dommage…elle ne vous va pas!

Une chanson c’est comme ça. Elle vous va ou pas. C’est la triste vérité! Vous devez faire la sélection des chansons que vous êtes capable de chanter. On ne peut pas tout chanter. Notre voix ne sonne pas toujours bien tout le temps dans n’importe quel style musical à n’importe quelle tonalité…Soyons sérieux!

Voilà à quoi sert votre COACH VOCAL. Il peut vous aider à faire le ménage de votre répertoire. Il  est honnête avec vous et vous dit tout ce que vous ne voulez pas entendre….

Vous avez envie de faire une reprise sur Youtube ou vous avez un casting cette semaine?

Laissez-moi vous donnez mes 5 conseils pour vous aider à bien chanter votre chanson!

Conseil 1 : L’instrumental obligatoire 

Avez-vous une bonne trame sonore? Si la trame sonore est de mauvaise qualité et à la mauvaise tonalité cela peut jouer sur votre performance. NE CHANTER PAS A CAPELLA AU DÉBUT! Vous allez prendre de mauvaises habitudes.

Conseil 2: Ne plus écouter le guide vocal

Une fois que vous avez mémoriser votre chanson, la voix, le rythme et la mélodie, pourquoi écouter encore et encore le guide vocal ? NON! FAITES-VOUS CONFIANCE! Sinon, vous ne progresserez pas musicalement. Le meilleure moyen de ne pas développer votre oreille est de chanter toujours avec le guide vocal.

Conseil 3 : Travaillez sa chanson sérieusement

Un chanteur doit obligatoirement développer sa mémoire pour développer une vivacité d’esprit et une grande concentration. Mémorisez, mémorisez! Parler votre chanson partout, en marchant, en faisant le ménage, au gym, PARTOUT!

Apprendre sa chanson par coeur est le premier pas vers la réussite. Mémorisez votre chanson est CRUCIAL . Il est l’élément clé de la réussite de votre performance.

Il y a une différence entre apprendre par coeur et vivre pleinement la chanson.

De quoi parle votre chanson? Quelle est son histoire?  Les paroles vous parlent écoutez-les….

Avant même de travailler son interprétation, le chanteur doit impérativement comprendre le sens et toutes les subtilités de sa chanson. Il sera plus facile pour vous de chanter avec émotion lorsque que vos yeux ne sont plus rivés sur votre feuille.

Pensez aux paroles, à votre technique vocale, à la musicalité, au rythme, à la mélodie. Laissez-vous transporter par la musique.

Voulez -vous vous sentir libre en chantant?  S’il vous plaît, levez les yeux de vos partitions! Regardez autour de vous.

Votre pire ennemi ? VOS FEUILLES!

Vous vous êtes trompés dans les paroles?! Et alors?! Les répétitions c’est fait pour ça!

Conseil 4 : Pratiquez avec un  instrument

Pour ceux et celles qui jouent un instrument, prenez l’habitude de sortir votre guitare, votre ukulélé ou de vous asseoir au piano pour jouer quelques accords de votre chanson.

On n’attend pas de vous que vous soyez un prodige de la musique, juste de vous familiariser avec la mélodie et les accords pour améliorer votre justesse et connaître davantage la mélodie et former votre oreille à la musique de votre chanson.

Conseil 5 : Faites de la chanson VOTRE chanson

Arrêtez de copier vocalement l’artiste que vous chantez. STOP!

Faites de sa chanson la vôtre. Chaque chanteur a sa propre voix, sa propre personnalité et son propre style.

VOUS ÊTES UNIQUE, ne l’oubliez jamais.

Jouez avec le volume de votre voix, avec les nuances, changez la tonalité et changez le rythme. Vous êtes un artiste. Soyez créatif!

Vous avez besoin de plus de conseils sur le chant? procurez vous mon EBOOK : Le petit guide du chanteur débutant ( conseils pratiques pour le chant) Ici!

Sur ce, je vous dis à très bientôt!

Musicalement,

Marie xx

Photo: Unsplash /libre de droit

 

Je chante faux. 5 conseils pour améliorer la justesse de la voix

Je chante faux! 5 conseils pour améliorer sa justesse facilement

Chanter faux est la hantise de plusieurs chanteurs débutants ( et même parfois professionnels) Mais au fond, que veux vraiment dire chanter faux? C’est simplement le fait que la personne ne sait pas comment reproduire la note avec sa voix.

Le chanteur entend le son parfaitement dans sa tête, mais est incapable de le reproduire correctement. Chaque note est différente et chaque note a sa hauteur de son.

Vous chantez faux? Est-ce une fatalité? NON (mis à part si la personne a ce que l’on appelle l’amusie.) Tout le monde peut effectivement apprendre à reproduire les sons avec de la pratique. Chaque personne développe son oreille musicale à son propre rythme. Pas de panique! Avec de la patience, on arrive à corriger nos petites erreurs de justesse. On ne peut pas être toujours juste, il arrive qu’on soit un demi-ton ou un ton en dessous ou au-dessus.

Bon, vous n’avez pas l’oreille absolue et alors?! Le pire chanteur est celui qui ne s’écoute pas fausser! Si vous savez que vous n’êtes pas sur la note c’est parce que vous savez que vous chantez faux et c’est un bon début!

Il serait bon pour un chanteur de faire un bilan vocal et d’être conscient de ses forces et faiblesses en ce qui concerne sa voix chantée. Vous avez besoin d’un bilan vocal ?contactez-moi ! 🙂

Voici les 5 conseils

pour améliorer votre justesse

  • Chantez moins fort

Lorsque vous pratiquez dans votre studio, chantez avec un volume moyen vous permettra de chanter beaucoup plus juste. De toute façon, chanter à gorge déployée n’est pas recommandé lorsqu’on s’échauffe.

Chantez moins fort améliore:

  1. Votre concentration
  2. Votre résonance.
  3. Le contrôle sur votre voix
  4. Élimine les tensions au niveau du cou et de la gorge.

Oui le contrôle de la voix est primordiale, mais l’écoute est la clé pour améliorer votre justesse. Ouvrez vos GRAND vos oreilles et écoutez votre voix. (même si vous n’aimez pas le son de votre voix, vous devez apprendre à l’écouter sans juger)

  • Développez votre oreille musicale avec du solfège

Premièrement, le solfège vous apprendra à accroître votre confiance comme chanteur. L’ important est d’écouter la note que vous faites versus la note que vous penser chanter. En solfège, il n’y a que vous et les notes. Chantez des notes sans instrument est intimidant au début, mais très valorisant au bout du compte, car votre oreille musicale en ressortira grandi!

  • Ne plus apprendre seul

Allez suivre des cours de chant avec un professeur. C’est bien d’apprendre seul, mais parfois nous avons besoin d’être guider et d’avoir une oreille extérieur pour nous aider à progresser. Pour évoluer musicalement et vocalement, le chanteur a besoin de faire des erreurs, alors ne culpabiliser pas lorsque votre voix n’est pas au top! Apprendre le chant est un long chemin et c’est pourquoi il vient un moment ou vous avez besoin d’un coach vocal à vos côtés.

  • Apprendre à gérer sa respiration et son stress

La respiration est de loin la chose la plus importante en chant. Apprendre à gérer son souffle n’est pas si facile que l’on croit. Parfois le manque de justesse est justement relié à une mauvais respiration. Donc si votre manque de justesse est relié au manque de tonus et de soutien apprenez à faire des exercices de respiration et de gestion de votre souffle.

Chanter, c’est du sport!

  • Écoutez l’instrumental de votre chanson\ En quelle tonalité chantez-vous?

Avant de vous lancer vocalement dans une nouvelle chanson, écoutez l’instrumental. Préférez toujours une version acoustique au début comme par exemple: voix-piano, voix-guitare. Sentez le rythme et vivez la musique. Fredonnez quelques notes ici et là et ajustez la voix si nécessaire. Apprendre la justesse est essentiel. Cela demande du temps et beaucoup de patience. Consolez-vous il n’y a que très peu de gens qui ont l’oreille absolue…

Dernier point important:

Avant même de penser à ajouter des effets ( comme des Runs &riffs ) pensez à améliorer votre justesse.

Vidéo Vocalises pour chanteur

Cours de chant en ligne

 

Marie xx

 

pixabay

Voulez-vous Belter? Le Belting

Soyons réalistes. Le belting n’est pas fait pour tout le monde. Plusieurs chanteurs et chanteuses l’utilisent à tous les jours sans jamais se fatiguer tandis que d’autres se brisent la voix. Il y a eu beaucoup de questionnement ces dernières années concernant le belt. Est-ce que le belting est nocif pour la voix? Est-ce que le belting peut vraiment être enseigné comme une technique à part entière? Mais au fond, en quoi consiste cette technique si controversée?

J’ai passé près de dix ans à étudier le chant classique, ce monde où le belting est considéré comme mal vu auprès des professeurs. Au cours de mes années d’études en chant, j’entendais des rumeurs circulées. Ceux qui font du belting ne savent pas réellement chanter, une chanteuse s’est brisée la voix, tel chanteur a eu des nodules à cause de cette technique etc…Tout ça fait peur avouons-le. J’ai eu pendant plusieurs années beaucoup de préjugés envers le belting et je ne voulais même pas l’enseigner. Jusqu’au jour où  je me suis ouverte aux autres techniques vocales ( Twang, belting, rock, distorsion, comédie musicale…) Malgré ma réticence envers le belting, j’ai finalement essayé. J’ai alors compris que le belting causait premièrement une fatigue vocale intense (j’étais épuisée après deux chansons) et que deuxièmement je ressentais une énorme tension au niveau de la gorge. Ma voix se cassait! Le lendemain matin, je pouvais à peine parler. J’avais fait une mauvaise utilisation de ma voix. Mon coach m’a expliquée que j’avais une fausse image du belting. Crier n’est pas belter. Chanter n’est pas crier. Pour la plupart des gens, le belting c’est simplement le fait de chanter plus fort en registre de poitrine ( mécanisme lourd). Certains appellent cela du CRIAGE dans les aigus. Pour moi aussi c’était l’image que je m’en faisais. j’avais tord.

Bien maîtrisé, le belting est impressionnant. Par contre, plusieurs débutants confondent chanter avec puissance et hurler des notes. Belter est l’opposé de crier. Belter, c’est se servir intelligemment de sa voix. Le belting demande une très bonne connaissance de son instrument.

Cela ne semble pas très compliqué sur papier, mais en pratique c’est tout autre chose….

Pour bien pratiquer, je vous conseille de suivre des cours privés avec un professeur qui enseigne cette technique. La technique de chant classique ne met pas l’accent sur le belting. Par contre, la comédie musicale ( par exemple: Broadway) le pop, le rock, jazz et le gospel, oui.

Le bleting est énergique, fort et chanté en voix pleine. La gestion du souffle est essentiel en belting ( et aussi pour toutes les autres techniques). Il faut bien apprendre à maîtriser son appogio, le diaphragme, les muscles abdominaux et une bonne gestion du souffle pour produire un son puissant, libre et naturel. La pire chose à faire c’est de penser que son soutien est au niveau de la gorge et du cou. Sur le long terme cela peut causer des dommages à votre voix qui peuvent être irréversibles. Pensez-y. Le soutien est la base fondamentale du belting. Il doit devenir comme une seconde nature. Si votre soutien est absent, inexistant, votre voix sera affectée. Sans un soutien continu, la voix compensera et ira se loger au niveau de la gorge. Voilà pourquoi il est fondamental de se concentrer sur votre soutien.

Pour bien belter, apprenez à relaxer le corps tout entier. Plus votre corps sera détendu, plus il sera facile pour vous de libérer votre voix et de détendre votre diaphragme. Une mauvaise utilisation de la respiration ( trop haute) peut causer de la tension au niveau de la gorge. Le belting se fait avec contrôle. Pour obtenir de la puissance et du volume, on y ajoute parfois du twang ( lire mon article ici : Le twang )

En belting, on se concentre principalement sur les consonnes pour bien projeter le son vers l’avant ( le palais dur) mais pas uniquement par la bouche. On peut imaginer le son sortant au milieu de la bouche et du nez. On recherche un son naturel qui ressemble à la voix parlée (mais en plus fort) Le chanteur doit se sentir libre de chanter sans effort dans son registre.

Le belting c’est simplement mélanger des résonances ( les basses et les hautes). Il faut penser à utiliser la puissance vocale de la voix de poitrine (mécanisme lourd), et la brillance et la légèreté de la voix de tête (mécanisme léger). Donc inutile de forcer au niveau de la gorge. La voix va se casser au moment du passage. Développer sa voix de tête est un très bon moyen d’améliorer grandement votre technique de belting.

En belting il y a des notes à ne pas dépasser. Chaque voix a sa limite. Pour aller plus haut sans se blesser ni pousser, il faut ajouter l’ingrédient secret: le twang ou le cry.  Il faut apprendre à alléger un peu votre voix de poitrine pour être capable de monter dans les aigus facilement.

Pour conclure sur ce sujet,

Ce qui est à retenir c’est que le belting est une technique avancée qui n’est pas adaptée pour toutes les voix. Même si certains vocalistes sont capables de chanter fort et avec puissance sans avoir jamais suivi aucun cours de chant, dites vous bien une chose, c’est qu’un jour ou l’autre le belter autodidacte devra suivre un coaching vocal et apprendre la technique belting sérieusement pour ne pas se blesser. Peu importe la technique employée en chant, il faut rester à l’écoute de notre voix à chaque instant. Il n’y a pas de technique meilleure qu’une autre. Est-ce que la technique de chant classique est meilleure que le belting? Cela dépend de votre voix.

Trouver la technique vocale qui vous convient peut prendre du temps alors ne précipitez pas les choses.

Marie, votre coach vocal en ligne xx

Le growl : Qu’est ce que le chant guttural ?

Le growl, le grunt, le sream, grindcore, black métal, la voix saturée, ce sont là des techniques, des effets un peu underground qui attisent la curiosité de plusieurs chanteurs. Cet article n’a pas pour but de vous donner un cours sur le chant guttural, mais bien de vous faire découvrir le growl. 

Sortons des sentiers battus un moment….

Plusieurs professeurs refusent de l’enseigner tandis que d’autres en ont fait leur spécialité. Pour ma part je l’ai essayé, parce que je suis curieuse, mais je ne suis pas adapte de cette technique. Premièrement, c’est exigeant vocalement et demande beaucoup de souffle et d’énergie. Bravo à tous ceux et celles qui pratiquent ce chant, vous êtes des champions de la voix! Pas besoin de vouloir chanter du métal pour essayer le growl.

Le growl peut être considéré comme un effet vocal ou une technique à part entière. C’est pourquoi je recommande absolument d’étudier cette technique avec un professeur certifié et spécialisé en chant guttural et en distorsion vocale. Le growl est une technique vocale avancée, qui n’est pas faite pour tout le monde.

Comment ce son, utilisé principalement en métal (death métal), est-il produit? L’utilisation du diaphragme est le principal pilier de ce genre de chant. Sans soutien le growl peut blesser le chanteur. Toute votre puissance réside dans votre diaphragme. Pour le growl, le chanteur devrait dans un premier temps comprendre sa propre voix et son fonctionnement pour éviter de faire n’importe quoi avec sa voix. Comprendre que pour produire ce son, il faut utiliser ses fausses cordes vocales (bandes ventriculaires ) Donc entendre dès le départ la différence entre le son des cordes vocales et celle des fausses cordes. Mmm…pas évident n’est-ce pas? Il faut aussi apprendre à détendre la gorge et à chanter de tout son corps. Le growl, comme toute les techniques, demande une discipline de fer, car dès que tu délaisses un peu les pratiques quotidiennes, tout est à recommencer, car le corps oublie rapidement les mécanismes.

ATTENTION…

Si le chanteur utilise uniquement ses cordes vocales, sa voix peut s’endommagée à tout jamais. Donc, malgré une très bonne technique ce gendre de chant n’est pas sans risque. Mais aucune technique vocale n’est parfaite. La méthode classique n’en fait pas exception.

Comment on fait?

Les premiers pas du growl sont simplement le fait d’imiter des sons de la vie quotidienne. Comme par exemple pousser un objet lourd, imiter un lion, un tigre, respirer comme le fait un gros chien ou simplement tousser volontairement. Tout commence aussi avec le raclement de la gorge (comme si vous aviez quelque chose de coincé au fond de la gorge) Puis le but est de tenir le son aussi longtemps que possible.

Par la suite, le chanteur ajoute des voyelles comme A,O,OU,EU. Ajoute des consonnes R, L, N. Je l’avoue ces exercices ne sont pas très sexy, mais c’est la base. Même si en écoutant ce style de chant on a l’impression que le chanteur se fait mal et s’arrache les cordes vocales, ne vous inquiétez pas, il n’en est rien ( du moins je l’espère). Pour trouver la résonance, on joue avec la position de la langue (en haut en bas), on joue avec les sons et le positionnement du larynx.

Le but du growl, c’est d’avoir la voix la plus grave, le plus bas possible, car ce qu’on recherche ici c’est un timbre de voix caverneux. Voilà pourquoi on utilise au départ un larynx très bas. Par contre, au fil des exercices, vous pourrez expérimenter différentes positions de larynx.

Donnez toujours de l’intensité et ne faites pas les choses à moitié. Il faut monter une marche à la fois et ne pas aller trop vite. Ce n’est pas après un mois que vous serez en mesure de sortir de réussir un growl parfait!

La question à mille dollars …..Comment savoir si on le fait bien?

Lorsqu’on on se lance tête baisée en distorsion vocale, en growl ou en sream, l’important c’est de se sentir bien vocalement. Si vous ressentez des picotements, de la sécheresse buccale, si vous avez envie pressante de tousser ( à moins d’avoir un rhume ou une grippe, mais alors vous ne chanter pas, right? 😉 il vaut mieux arrêter.

Par contre, il est vrai que lorsqu’on commence à faire de la distorsion on ressent toujours l’envie de boire de l’eau. C’est tout à fait normal. Il faut que le corps s’habitue à ce genre de chant. Donnez-vous le temps d’essayer et de comprendre ce que vous faites. Au début, on fait des erreurs, et cela fait partie de l’apprentissage du chanteur. Le but est de changer nos habitudes vocales pour intégrer en nous la technique. C’est ce qui est le plus ardu.

Faire quelques exercices de growl c’est bien, mais chanter avec cet effet dans une chanson c’est une autre paire de manches. Inspirez-vous en écoutant les chanteurs de death métal. L’écoute active de ce style de chant est la meilleure école!

Pour terminer sur une bonne note

Peu importe la technique vocale et le style de musique que l’on choisi d’apprendre, l’important c’est de toujours y aller en douceur au début et prendre soin de sa voix au quotidien avec des échauffements vocaux.

Psst: À ce que j’ai pu comprendre lors de mes recherches sur ce type de chant, il y a différents style de scream (Mid range growl, low growl, fry scream, pig squeal, inhale scream …)

Pour ceux qui sont passionnés par ce style de musique et de chant je vous suggère de visionner ce vidéo:

Pour aller plus loin:

https://www.melissacross.com/

https://thevocaliststudio.com/

https://kentamplinvocalacademy.com/

Musicalement,

Marie, Coach vocal