Comment chanter naturellement sans avoir mal à la gorge?

 

 

Chanter est naturel. Quand cela devient hyper super méga compliqué c’est que chanter est devenu une corvée plutôt qu’un plaisir. Nous pouvons passer des années avec une voix qui n’est pas vraiment la nôtre. Quand on commence à chanter régulièrement et de façon professionnelle, on se cherche vocalement mais aussi on recherche notre identité de chanteur. On se pose mille et une questions et surtout sur la technique vocale en générale. Lorsque la technique vocale devient notre obsession, il faut lâcher prise et se rappeler pourquoi on aime chanter. Chanter librement et sans tension s’apprend. Malheureusement, pour ressentir la liberté vocale, nous devrons faire nos propres erreurs. Mais comment trouver cette voix qui fait de nous un artiste original et unique?

Premièrement, les cordes vocales sont comme nos empreintes digitales, c’est ce qu’une bonne amie à moi, professeure de chant, m’a dit l’autre jour. Et c’est tout à fait vrai, car personne n’ a une voix comme la vôtre, nos cordes vocales sont uniques et c’est pourquoi il n’ y a pas deux voix semblables!

Trouver sa voix naturelle pas toujours évident! C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin…parfois c’est très long et nous passons par des moments de découragement.

La première phase importante est celle de l’acceptation de notre voix parlée. Oui notre voix parlée, car le secret d’une belle voix en général commence par une belle voix parlée. Une voix posée et agréable à écouter autant lorsque nous parlons que lorsque nous chantons. Donc il est impératif de pratiquer son registre de poitrine pour bien débuter. Mais tous les registres sont importants à travailler pour chanter sans tension et avec une voix qui est naturelle et saine.

Crier n’est pas une option!

La manière dont nous vocalisons avant une performance joue un rôle déterminant.  Chanter sans s’échauffer c’est impardonnable… Pourquoi? Parce que ce que vous demandez à vos cordes vocales est immense. Iriez- vous courir un marathon sans échauffer votre corps et vos muscles? Le chant c’est la même chose. C’est une des premières habitudes qu’il faut changer.

Ajustez le volume de votre voix. Si vous pensez que chanter plus fort en criant de toutes vos forces fera de vous un meilleur chanteur, j’ai de mauvais nouvelles pour vous! Cela ne fera qu’aggraver votre mal de gorge! Il faut y aller doucement et chanter à un volume confortable. La première étape est de réussir à produire un son de qualité plutôt que de hurler des notes.

Connaître sa voix pour mieux chanter

Apprendre à maîtriser son instrument à la perfection, que ce soit la voix ou tout autre instrument de musique, prend plusieurs années. C’est à force de travail, de rigueur et de pratique qu’on fini par découvrir toutes les subtilités de sa voix. Mais nous sommes des passionnés et nous sommes prêts pour de grandes chansons, mais nos cordes vocales elles ne le sont pas, du moins pas encore. Laissez au corps le temps d’assimiler la technique vocale. Chacun a un rythme d’apprentissage différent. La deux clés majeures du progrès vocal sont la régularité et la motivation.

Il faut bien choisir les chansons et prendre la décision de changer la tonalité lorsque c’est nécéssaire.

Connaître sa tessiture, son étendue vocale est déjà un bon point de départ, car sachant cela, il est plus facile pour vous de choisir des chansons qui correspondent à votre étendue vocale. Si vous êtes soprano et que vous choisissez des chansons trop basses ( pour contralto ou mezzo), ne soyez pas surprises si vous avez mal à la gorge après la répétion!

Vous avez envie d’en savoir plus sur votre voix? Venez faire un bilan vocal avec moi sur Skype cliquez ici: bilan vocal

STOP IMITATION!

Chanter comme tel ou tel artiste ne vous aidera pas à trouver votre vraie voix, au contraire!

Bon d’accord, l’imitation de la voix de nos idoles c’est bien lors des karaokés pour faire rire nos amis, mais si vous voulez réussir dans le milieu de la musique vous devez chanter avec votre propre voix et pour cela le travail avec un professeure de chant ou un coach est indispensable!

S’inspirer de nos idoles, oui, mais il ne faut pas devenir un Copycat!

Je terminerais avec ce petit conseil, reposez votre voix parlée pendant la journée et n’oubliez pas de vous hydrater (avec de l’eau et pas avec le super bon café latte avec la délicieuse crème fouettée sur le top! ) et de bien dormir et d’entretenir des pensée positives face à votre voix, car notre mode de vie affecte notre façon de chanter.

Regardez la vidéo de la semaine pour plus de conseils.

Abonnez vous à ce blogue! Parce que c’est gratuit!

musicalement, Marie-Laurence

#coursdechant #singinglessons #apprendreachanter

 

Photo by Mark Pan4ratte on Unsplash

Publicités

Apprendre à chanter : Les mécanismes de la voix quels sont-ils?

cours de chant

Notre voix est notre instrument. Nous sommes un instrument à vent vivant!

Sachant cela, il serait important pour tous chanteurs débutants ou non de bien connaitre ses mécanismes pour mieux visualiser ce que l’on fait et comment on le fait. Le but n’est pas de tout comprendre du fonctionnement de notre voix, mais de savoir comment bien utiliser ses mécanismes pour développer sa voix au maximum de ses capacités.

Nous avons tous expérimenté à un moment cette cassure de la voix. N’est-ce pas? Lorsqu’on chante du grave à l’aigu comme lorsque l’on fait une sirène sur la voyelle A, par exemple, nous ressentons un changement, une transition de registre comme on dit. On entend parfois une brisure, une cassure dans la voix quand elle change de mécanisme. c’est ce qu’il faut apprendre à cacher, à dissimuler, mis à part si cela est volontaire pour faire un effet et ajouter une texture vocale.

Donc voici nos chers mécanismes:

Dans le premier mécanisme les cordes vocales sont courtes et épaisse ( la fameuse voix de poitrine)

Dans le deuxième, nos cordes vocales sont plus fines et légères ( la sublime voix de tête). Il sert à produire des notes aiguës et peut-être même à briser quelques verres….

Les mécanismes laryngés importants :

Fry (M0)

Poitrine (M1)

Tête (M2)

Sifflet ( M3 whistle voice)

Regardons de plus près :

Vocal Fry : 0

L’indispensable  vocal fry!  Le registre le plus bas de votre voix.  Les cordes vocales ralentissent et on entend une vibration comme une friture.

J’ai développé un amour pour le vocal fry, voici pourquoi?

  • On utilise le fry aussi comme une texture dans certains types de chant.
  • Rétablisse des voix fatiguées.
  • Il enlève la pression sur les cordes vocales.
  • il permet de trouver sa voix de tête facilement
  • Il donne du style à notre chant…De la sensualité et de l’émotion!

Poitrine :  Votre registre naturel est la voix de poitrine. Les cordes vocales sont épaisses, appelé aussi mécanisme lourd ou Voix de poitrine)

Tête : La voix de tête pleine, légèreté, cordes vocales fines et longues, mécanisme léger. Contrairement au Falsetto, il y a la compression des cordes.

Sifflet :  On parle de l’aigu extrême. On le compare au chant de la sirène ou au son de la flûte. Les cordes vocales sont très tendues et allongées.

Je vous invite à découvrir cette semaine les couleurs et les multiples facettes de votre voix en utilisant vos registres vocaux.

PASSIONNÉ(E) DE LA TECHNIQUE VOCALE? ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT À MON BLOGUE! 🙂

Musicalement, Marie

#coursdechant #techniquevocale #singinglessons #coursdemusique #apprendreachanter