Comment chanter juste quand on chante FAUX?

Est ce que vous chantez juste? Personne n’est tout à fait juste, tout le temps, à moins bien sûr d’être né avec l’oreille absolue! Dans un premier temps il est impératif de savoir reconnaître la hauteur de son, et d’être capable de reproduire ce son avec sa voix. Cela demande beaucoup de pratique et d’écoute.

Lorsque l’on débute l’apprentissage du chant, nous voulons surtout travailler sa puissance, ou le vibrato, mais la justesse et le placement de la voix doivent être deux de vos plus grandes priorités. Si vous cherchez à améliorer rapidement votre justesse de voix vous pouvez vous procurer mon programme d’exercices vocaux ici

La justesse est un élément essentiel si on cherche à développer sa voix et chanter professionnellement.

Dans cette vidéo, je vous donne quelques conseils pour améliorer votre justesse et ainsi développer votre oreille musicale.

Bonne pratique!

Vous voulez développer votre voix mixte? Procurez-vous les programmes de vocalises visitez ma boutique en ligne !

ON RESTE EN CONTACT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?

Youtube :  https://www.youtube.com/marielaurencemusic

Facebook: https://www.facebook.com/ecoledechantlavoixchantee/

Facebook page Artiste: https://www.facebook.com/MarieLaurenceDubeOfficiel/

Votre coach vocal, Marie-Laurence

Abonnez-vous gratuitement à ce blogue pour ne rien manquer ! 🙂

Publicités

#coursdechant : Comment chanter fort et juste? Exercices pour la voix(deuxième partie)

Chanter FORT et JUSTE

(deuxième partie)

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT AU BLOGUE POUR RECEVOIR EN PRIMEUR LES ARTICLES!

Ce qui m’amène à parler du solfège

Est-ce obligatoire si on veut chanter juste?  
J’avoue que le solfège n’a pas la cote de popularité auprès des chanteurs et musiciens. Pourquoi? Parce que le chanteur peut décrocher des contrats sans avoir nécessairement besoin de savoir lire une partition musicale. L’art de la lecture à vue est maintenant chose du passé pour plusieurs. Lire la musique c’est s’ouvrir à un autre langage et en comprendre toutes les subtilités. La théorie musicale n’est pas réservée à une élite, au contraire, elle est accessible à tous ceux et celles qui veulent aller plus loin dans leur formation. Chanter par oreille ne suffit pas toujours comme par exemple si vous voulez faire partie d’une chorale de chant classique. Le solfège fait partie intégrante de l’apprentissage de la musique. Si vous êtes visuel, la visualisation des notes sur la portée peut grandement aider.

Par où commencer?

Premièrement, il est essentiel de commencer par apprendre à écouter les notes et dire le nom des notes une par une. Je sais, c’est long, ennuyeux, mais c’est la base.

Premier objectif: Savoir reconnaître à l’oreille le Do majeur. Où est-il situé sur le piano? Et dans votre tête? Où est-t’il situé dans votre échelle de son?

Lorsque vous entendez par exemple la gamme de do majeur, visualisez vos notes sur une échelle. Le son est-il en bas au milieu ou tout en haut de l’échelle? Utilisez votre main pour définir les notes. Commencez avec votre main tout en bas et à chaque note, montez votre main toujours un peu plus haut. Visuellement, cela peut aider.

Si votre hauteur n’est pas clairement définie dans votre tête, la voix ne le sera pas non plus. Le travail du chanteur n’est pas uniquement vocal, il est intellectuel et physique. La deuxième chose, c’est de reconnaître les tons et les demi-tons sur un piano et à l’oreille. Le demi-ton est la plus petite distance qu’il existe entre  deux notes. C’est la moitié d’un ton. Évident n’est-ce pas!

Par exemple dans la gamme de Do majeur, il y a des tons et des demi-tons (et ce dans toutes les gammes). Le ton, lui, est formé de 2 demi-tons. Essayez maintenant de faire les autres gammes majeurs (Ré, mi, fa, sol, la et si) et devinez les tons et demi-tons qui composent la gamme.

Voici l’ordre des tons et demi-tons :

Do-ré= 1 ton
Ré-mi=1 ton
Mi-fa= 1/2
fa-sol= 1 ton
sol-la=1 ton
la-si= 1 ton
si-do=1/2

Solfier: Le fait de chanter et de nommer une note avec la bonne hauteur de son avec le bon rythme. Parfois c’est simplement dire le nom des notes le plus souvent en clé de sol, mais aussi en clé de Fa. Pour bien débuter votre solfège il est primordial de pratiquer uniquement une ou deux notes au départ puis après intégrer graduellement le rythme et la battue.
Comme par exemple: do-ré-do puis après do-ré-mi-ré-do
puis do-ré-mi-fa-mi-ré-do, puis do-ré-mi-fa-sol-fa-mi-ré-do et ainsi de suite.

Il y a toujours ce qu’on appelle les dièses # et les ♭ bémols, mais pour le moment focaliser votre attention sur la gamme majeure sur une octave pour commencer.

Exercice sur les arpèges et les intervalles

Arpèges: Notes jouées ensemble qui forment l’accord.

Exemple: Do-mi-sol
Une fois cela bien intégré, pratiquez les accords à 3 sons.

Intervalle : L’écart qu’il y a entre 2 notes.

Voici un exemple possible: Do-mi-sol-mi-do

 Le nom des notes 

Do, ré, mi, fa, sol, la, si ou C D E F G A B

 Arpèges majeur

Do, mi sol
Ré Fa# la
Mi sol# si
Fa la do
Sol si ré
La do# mi
Si ré# fa#

Noms des notes
C=Do
D=Ré
E+Mi
F+Fa
G=Sol
A=La
B=Si

CONSEILS BONUS!

Dernier exercice, chanter a cappella.

Que veut dire exactement a cappella ?

Cela signifie que l’on chante sans aucun accompagnement ni instrument mis à part notre voix. Voilà la chose la plus difficile à faire pour un chanteur (mis à part le solfège 😉 Lorsque l’on chante a cappella nous n’avons aucun instrument uniquement votre voix. Sans piano pour vous donner la note de départ. Rien. Vous êtes seul avec votre voix. Il est extrêmement difficile pour le chanteur de rester dans la même tonalité du début jusqu’à la fin.

À pratiquer au moins une fois semaine sur vos chansons préférées!

Les bénéfices de chanter a cappella:

-Le chanteur apprend progressivement à accepter le son de sa voix au naturel ( sans microphone et sans effet)
-Il développe ainsi son oreille musicale et sa justesse
-Il développe sa créativité et le sens du rythme
-Chanter a cappella aide à la concentration
-Le chanteur est plus à l’écoute de lui-même et développe des nouveaux réflexes vocaux.
-Le travail sur le soutien est effectué en conscience.
-Il développer sa confiance comme chanteur

La première étape pour développer sa voix en puissance c’est de connaître ses limites, votre étendue vocale de base.

Il faut faire cet exercice humblement et ne pas tricher. La seule personne que vous flouer c’est vous-même. Au fil des cours de chant, le but est de débloquer votre voix, de muscler les cordes vocales, de développer de la résistance et de l’endurance vocale. Cela ne se fait pas en un jour. Ne vous souciez pas de la classification des voix pour le moment. Classifier une voix peut prendre des années. Et notre voix change aussi en même temps que nous. Si vous avez besoin d’une évaluation de votre voix / bilan vocal contactez-moi!

Marie-Laurence, vocal coach

 PETIT EXTRA POUR VOUS CHERS ATHLÈTES DE LA VOIX….

Un exercice simple pour améliorer sa voix \ technique vocale pour tous. Pour progresser pratiquer entre 30 -60 minutes 3-5 fois semaine!

Voici pour vous un extrait du vidéo d’échauffement vocal! Amusez-vous bien!

 

#theoriemusicale #coursdechant #coursdemusiquemontreal #ecoledemusiquemontreal #skypelessons #singinglessonsskype #techniquevocaledebutant #techniquevocalechant #commentameliorersavoix #solfegemusique

#coursdechant : Comment chanter fort et juste? Conseils et exercices (première partie)

Comment chanter fort et juste?

(première partie)

Qui n’a pas rêvé un jour de savoir bien chanter. Tout le monde veut prendre le microphone et chanter fort et juste. Qui n’a jamais imité son chanteur ou sa chanteuse préférée avec une brosse à cheveux devant le miroir ? Je l’ai fait aussi étant jeune en imitant Céline Dion! À peu près tout le monde rêve secrètement d’apprendre à bien chanter et de pousser la chansonnette. La plupart des gens n’ose pas faire le pas par peur de faire rire de soi, d’autres au contraire sont enthousiastes, puis au bout de quelques cours de chant abandonnent faute de temps ou de motivation.

Au cours de mes années d’enseignement deux questions revenaient souvent:

  1. Comment puis-je développer ma puissance sans me casser la voix? J’ai l’impression de crier.
  2. Comment puis-je travailler ma justesse ? Je chante faux !

Le problème c’est que l’on veut souvent mettre la charrue avant les bœufs comme on dit au Québec. Les gens veulent tout et tout de suite. Ils ne prennent pas le temps de découvrir leur voix, de l’apprivoiser et de la comprendre.

Alors comment développer la puissance vocale ? La réponse est pourtant si simple. Connaître sa voix et revenir aux bases.

Comment chanter plus juste ? Revenir aux bases fondamentales de la technique vocales et s’écouter chanter.

Il est vrai que certains exercices, certaines vocalises musclent et transforme petit à petit votre voix au fil des pratiques et des années. Votre voix change parce que vous changer. Vous apprenez à maitriser vos mécanismes et votre changer votre façon de chanter. Votre corps a appris et assimiler la base.

Moi aussi j’ai voulu aller plus vite que les autres. J’ai malmené ma voix au début. Résultat j’ai arrêté de chanter pendant un an, j’avais des maux de gorge et j’avais perdue toute motivation croyant que je n’étais pas faite pur ce métier. Parfois on pense que c’est notre voix qui fait défaut quand au fond c’est la technique qui est à blâmée. Nous sommes des humains après tout. Notre voix n’est pas infaillible. Nous sommes notre propre instrument de musique.

Développer son volume et sa puissance ça ne se fait pas en une heure ou en un mois. Cela peut prendre des années. Mais vous devez commencer en quelque part…Chanter fort c’est vrai que c’est inné pour certains, mais ce n’est pas toujours bon. Il faut différencier chanter fort avec puissance et chanter trop fort et crier.

On pense à tort que chanter faux est une fatalité. Tout le monde peut effectivement apprendre à reproduire les sons avec de la pratique. Chaque personne développe son oreille musicale à son propre rythme. Il faut s’armer de patience pour corriger nos petites erreurs de justesse. Peut-on toujours chanter juste ? Non, nous ne sommes pas infaillible et il arrive qu’on soit un demi-ton ou un ton en dessous ou au-dessus. Vous n’avez pas l’oreille absolue et alors?! Le pire chanteur n’est pas celui qui chante faux et le sais, c’est celui qui ne s’écoute pas fausser!

Mais au fond, que veux vraiment dire chanter faux? C’est simplement le fait que la personne ne sait pas comment reproduire la note avec sa voix. Le chanteur entend le son parfaitement dans sa tête, mais est incapable de le reproduire correctement.

Même après plusieurs années d’études aucun chanteur n’est à l’abri d’une ou deux fausses notes ici et là. Pour perfectionner sa voix, la concentration est une clé indispensable à votre réussite. Savoir écouter et reproduire des notes est la base du métier de chanteur.  C’est être capable aussi de s’ajuster vocalement. Parfois un chanteur chante flat. Ce qui veut dire que la note chantée est en dessous de ce qui est entendu. Lorsque l’on dit que le chanteur sonne Sharp, cela veut simplement dire que la note chantée est légèrement trop haute. Et vous ? Êtes-vous flat, sharp ou juste ? Posez-vous cette question et répondez honnêtement.

Il y a plusieurs facteurs qui influencent la justesse de la voix.

  1. Chantez moins fort

Lorsque vous pratiquez dans votre studio, chantez à un volume moyen.

De toute façon chanter à gorge déployée n’est pas recommandé lorsqu’on s’échauffe.

Chantez moins fort améliore:

  • Votre concentration
  • Votre résonance.
  • Le contrôle sur votre voix
  • Élimine les tensions au niveau du cou et de la gorge

Oui le contrôle de la voix est primordial, mais l’écoute est la clé pour améliorer votre justesse. Ouvrez vos grand vos oreilles et écoutez votre propre voix.

  1. Ne pas apprendre seul

Allez suivre des cours de chant avec un professeur. C’est bien d’apprendre seul, mais parfois nous avons besoin d’être guidé et d’avoir une oreille extérieure pour nous aider à progresser. Pour évoluer musicalement et vocalement, le chanteur a besoin de faire des erreurs, alors ne culpabiliser pas lorsque votre voix n’est pas au top! Apprendre le chant est un long chemin et c’est pourquoi il vient un moment ou vous avez besoin d’un coach vocal à vos côtés.

  1. Apprendre à gérer sa respiration et son stress

La respiration est de loin la chose la plus importante en chant. Apprendre à gérer son souffle n’est pas si facile que l’on croit. Parfois le manque de justesse est justement relié à une mauvaise respiration. Donc si votre manque de justesse est relié au manque de tonus et de soutien apprenez à faire des exercices de respiration et de gestion de votre souffle.

  1. Écoutez l’instrumental de votre chanson / En quelle tonalité chantez-vous?

Avant de vous lancer vocalement dans une nouvelle chanson, écoutez l’instrumental. Préférez toujours une version acoustique au début comme par exemple: voix-piano, voix-guitare. Sentez le rythme et vivez la musique. Fredonnez quelques notes au hasard et ajustez la voix si nécessaire. Apprendre la justesse est essentiel. Cela demande du temps et beaucoup de patience. Consolez-vous il n’y a que très peu de gens qui ont l’oreille absolue…

Comment pratiquer son écoute ?

Le premier exercice se fait à l’aide d’un clavier ou un piano ou tout autre instrument.

La comparaison des sons est un exercice que l’on pratique sans vraiment s’en rendre compte. En tout premier lieu, il est indispensable de savoir identifier les notes très graves, graves, médiums, aigües. Pas besoin d’être un petit Mozart pour apprendre ou sont placés les touches graves et les touches aigües.

À l’aide d’une piano, clavier ou piano virtuel

Sur votre piano il y a deux couleurs de touches, les noires et les blanches. Les notes plus graves sont toutes à gauche de votre piano et les touches extrêmement aiguës sont toutes à droite du piano.

  • Jouez quelques notes au hasard sur votre piano, clavier ou piano virtuel.
  • Écoutez attentivement le son que produit chacune d’entre elles. Toutes les touches du piano on un son différent. Le do central n’a pas le même son que le do aigu même si c’est la même note à l’octave. Il est vrai qu’il est plus facile d’apprendre à être juste lorsqu’on joue au préalable un instrument de musique. Mais apprendre un instrument comme le piano, le violon ou même la flûte peut être ardu et très long. La voix est notre instrument et en apprendre les rouages est un long chemin à l’intérieur de soi.
  • Jouez une seule note au piano (registre confortable de votre voix). Fermez vos yeux. Puis, déterminez maintenant la hauteur du son. Est-ce bas? Au milieu? Haut ? Très haut? Tout cela peut paraître abstrait pour certaines personnes, mais on s’y habitue!

Un deuxième exercice est le simple fait de porter attention à tous les sons qui vous entourent que ce soit le bruit des voitures, la conversation des gens à l’alentour de vous ou les oiseaux qui gazouillent.

  • Écoutez naturellement ce qui se passe autour de vous.
  • Dites-moi, qu’est-ce que vous entendez? Par la suite, écoutez vos bandes instrumentales et ouvrez grand vos deux oreilles. La pire chose à faire est de chanter avec l’aide de la voix du chanteur ou de la chanteuse. Vous devez impérativement arrêter de pratiquer votre chanson de cette manière. Cela peut vous aider lors de l’apprentissage d’une nouvelle chanson par contre, après un certain temps il faut pratiquer sur l’instrumental et apprendre à y mettre son grain de sel.
  • Pour chanter juste il ne doit pas prendre l’habitude d’être guidé par une autre voix. L’objectif est de ne faire qu’un avec le son du piano ou de la guitare. Un excellent moyen est de prendre conscience des résonances. Par exemple, les notes basses sont souvent ressenties en voix de poitrine au niveau de la bouche (résonance orale) et du nez (cavités nasales). Les notes hautes, au niveau du front et de la tête. Chanter une note n’est pas la même chose qu’entendre une note. Le chanteur doit apprendre à s’écouter chanter et ajuster sa voix en conséquence.

Pour le dernier exercice, nous allons utiliser votre imagination. L’exercice que j’appelle Je suis sharp? ou flat? ou juste?

  • Jouez une séquence de 2 notes conjointes (qui se suivent) sur le piano. Imaginez un cercle. Le centre du cercle est le point ou vous devez projeter votre note. Si vous n’êtes pas à l’aise de chanter une voyelle, commencez par un léger hum. Le humm est très bien pour placer le son vers l’avant. Un exercice basique mais efficace.
  • Puis viser la note chantée directement dans la mire au milieu de ce cercle imaginaire. Soyez le plus juste possible.
  • Puis essayez de sortir du cercle en chantant légèrement trop bas (flat)et légèrement trop haut (sharp).
  • Le but est d’entendre la différence

Pour la projection de la voix: Vous pouvez aussi imaginer que votre son se projette sur le mur. Le but étant de lancer votre note (juste)  direct vers le mur. Cela demande de la précision et énormément de concentration.

Je vous suggère très fortement d’enregistrer toutes vos séances si cela vous est possible. La pratique, l’écoute et la répétition sont les seuls moyens réels d’améliorer votre justesse. L’enregistrement de la voix chantée est l’élément phare de toute personne qui veut développer leur oreille musicale, car lorsqu’on s’écoute nous avons l’heure juste sur notre voix. C’est à partir de ce moment que l’on peut corriger nos erreurs.

N’OULIEZ PAS DE VOUS ABONNEZ À MON BLOGUE pour recevoir en primeur le prochain article!

Dans le prochain article, je vous donnerai 3 autres petits conseils et exercices pour améliorer votre justesse et développer votre oreille musicale!

Marie-Laurence, votre coach vocal

 

#coursdechantmontreal #techniquevocalechant #coursdemusique #coachingvocal #coursdechant #professeurdechantmontreal #singinglessons

5 conseils pour chanter juste

Chanter faux est la hantise de plusieurs chanteurs débutants ( et même parfois professionnels) Mais au fond, que veux vraiment dire chanter faux? C’est simplement le fait que la personne ne sait pas comment reproduire la note avec sa voix.

Le chanteur entend le son parfaitement dans sa tête, mais est incapable de le reproduire correctement. Chaque note est différente et chaque note a sa hauteur de son.

Vous chantez faux? Est-ce une fatalité? NON (mis à part si la personne a ce que l’on appelle l’amusie.) Tout le monde peut effectivement apprendre à reproduire les sons avec de la pratique. Chaque personne développe son oreille musicale à son propre rythme. Pas de panique! Avec de la patience, on arrive à corriger nos petites erreurs de justesse. On ne peut pas être toujours juste, il arrive qu’on soit un demi-ton ou un ton en dessous ou au-dessus.

Bon, vous n’avez pas l’oreille absolue et alors?! Le pire chanteur est celui qui ne s’écoute pas fausser! Si vous savez que vous n’êtes pas sur la note c’est parce que vous savez que vous chantez faux et c’est un bon début!

Il serait bon pour un chanteur de faire un bilan vocal et d’être conscient de ses forces et faiblesses en ce qui concerne sa voix chantée. Vous avez besoin d’un bilan vocal ?contactez-moi ! 🙂

Voici les 5 conseils

pour améliorer votre justesse

  • Chantez moins fort

Lorsque vous pratiquez dans votre studio, chantez avec un volume moyen vous permettra de chanter beaucoup plus juste. De toute façon, chanter à gorge déployée n’est pas recommandé lorsqu’on s’échauffe.

Chantez moins fort améliore:

  1. Votre concentration
  2. Votre résonance.
  3. Le contrôle sur votre voix
  4. Élimine les tensions au niveau du cou et de la gorge.

Oui le contrôle de la voix est primordiale, mais l’écoute est la clé pour améliorer votre justesse. Ouvrez vos GRAND vos oreilles et écoutez votre voix. (même si vous n’aimez pas le son de votre voix, vous devez apprendre à l’écouter sans juger)

  • Développez votre oreille musicale avec du solfège

Premièrement, le solfège vous apprendra à accroître votre confiance comme chanteur. L’ important est d’écouter la note que vous faites versus la note que vous penser chanter. En solfège, il n’y a que vous et les notes. Chantez des notes sans instrument est intimidant au début, mais très valorisant au bout du compte, car votre oreille musicale en ressortira grandi!

  • Ne plus apprendre seul

Allez suivre des cours de chant avec un professeur. C’est bien d’apprendre seul, mais parfois nous avons besoin d’être guider et d’avoir une oreille extérieur pour nous aider à progresser. Pour évoluer musicalement et vocalement, le chanteur a besoin de faire des erreurs, alors ne culpabiliser pas lorsque votre voix n’est pas au top! Apprendre le chant est un long chemin et c’est pourquoi il vient un moment ou vous avez besoin d’un coach vocal à vos côtés.

  • Apprendre à gérer sa respiration et son stress

La respiration est de loin la chose la plus importante en chant. Apprendre à gérer son souffle n’est pas si facile que l’on croit. Parfois le manque de justesse est justement relié à une mauvais respiration. Donc si votre manque de justesse est relié au manque de tonus et de soutien apprenez à faire des exercices de respiration et de gestion de votre souffle.

Chanter, c’est du sport!

  • Écoutez l’instrumental de votre chanson\ En quelle tonalité chantez-vous?

Avant de vous lancer vocalement dans une nouvelle chanson, écoutez l’instrumental. Préférez toujours une version acoustique au début comme par exemple: voix-piano, voix-guitare. Sentez le rythme et vivez la musique. Fredonnez quelques notes ici et là et ajustez la voix si nécessaire. Apprendre la justesse est essentiel. Cela demande du temps et beaucoup de patience. Consolez-vous il n’y a que très peu de gens qui ont l’oreille absolue…

Dernier point important:

Avant même de penser à ajouter des effets ( comme des Runs &riffs ) pensez à améliorer votre justesse.

Marie xx