5 Trucs pour gérer son trac avant une performance.

Je me rappellerai toujours des oraux à l’école. Quel mauvais souvenir n’est-ce pas?

La journée des oraux en français, c’était la panique générale dans la classe. J’étais la première à me cacher derrière mes cartables pour ne pas être appeler à l’avant! J’étais tellement stressée que je tremblais sur ma chaise de pupitre. Personne n’osait lever la main pour passer en premier. Prendre la parole en public était le cauchemar de bien des élèves, même les plus BADASS avaient la trouille. Saviez-vous que la peur la plus courante est celle de parler ou de chanter devant un public?

Ce qui m’amène aujourd’hui à vous parler de la gestion du trac. Tous les artistes ont le trac avant de performer. Pourtant lorsque l’on est chanteur, on se doit de faire des spectacles et de monter sur les planches pour se faire connaître. Que ce soit un comédien, un animateur, un danseur, un mannequin, un humoriste, un conférencier bref, TOUT LE MONDE A LE TRAC. Ceux qui disent le contraire mentent! On a le trac pourquoi? Parce que ce que l’on fait représente quelque chose d’important pour nous. Donc si on a le trac c’est bon signe! Sans trac, il n’y a pas d’adrénaline. Même si certains sont rendus maître dans l’art de cacher leur stress, d’autres au contraire finissent par délaisser la scène à cause d’une trop grande anxiété. Donc il est essentiel de savoir le contrôler afin d’éviter d’en arriver là!

Voici mes 5 trucs pour apprendre à gérer votre trac avant une performance

Mais au fond, qui n’a jamais ressenti le trac? Le trac qu’est que c’est au juste?

Le trac c’est pas comme le stress je crois que c’est pire! Le trac c’est anticiper une prise de parole en public ou dans notre cas ici, une performance devant public. Le trac ça nous prend par surprise quelques jours, quelques heures ou quelques minutes avant de monter sur la scène. Une boule au ventre, la peur de chanter, les jambes qui tremblent, les mains moites, le coeur qui s’emballe….On stress juste à l’idée de monter sur scène. Même si on veut s’enfuir en courant, on ne peut plus reculer. Quand il faut y aller, il faut y aller!

1 La préparation

Tout repose sur votre préparation. Moins vous serez préparer, plus le stress s’emparera de vous. C’est aussi simple que ça! Se préparer ce n’est pas apprendre une nouvelle chanson la veille ou 2 jours avant une audition importante! La préparation commence des semaines, voir des mois avant un spectacle. Le meilleur moyen de bien se préparer, c’est de toujours être vocalement en forme. Être vocalement en forme ça veut dire : VOCALISER! C’est aussi engager un coach vocal pour vous aider à travailler non seulement la voix, mais aussi votre corps et votre mental. Apprendre à gérer son stress fait parti de la préparation de l’artiste. Comment? Simplement en faisant les techniques de relaxation et des exercices de respiration.

2 Bien choisir son répertoire

Si votre répertoire vous fait peur, si votre répertoire ne vous plaît pas ou ne vous convient plus vocalement, cela peut vous causer du stress inutile. Vous devez vous écouter comme chanteur. VOUS ÊTES L’INSTRUMENT. Même si votre coach vous dit de chanter telle chanson et que vous ne vous sentez pas à l’aise, dites le simplement, mais pas à une semaine de spectacle!

Bien choisir ses chansons et à la bonne tonalité, c’est un travail de pro. Demandez l’avis de votre coach. Si vous avez confiance en vos chansons, alors il sera plus facile pour vous d’avoir confiance en votre voix, donc moins de trac, moins de stress.

3 Visualisation

La visualisation positive est un outil précieux pour toute personne qui désire atteindre un objectif personnel ou professionnel. Les athlètes utilisent cette méthode pour visualiser leur succès. La visualisation positive c’est utiliser notre imagination pour créer à l’aide de notre mental des images ou des situations positives. Cela permet à l’artiste de mieux focaliser son attention sur l’objectif ici étant : La performance scénique.

Imaginez vous sur la scène, essayez de voir le plus de détails possibles. Comment vous entez-vous? Comment êtes-vous habillé? Comment sonne votre voix? Le but est de visualiser la situation de manière positive et de faire naître en vous une confiance et la motivation nécessaire à la réalisation de votre objectif.

Pour faire votre visualisation, il faut être d’abord et avant tout dans un état d’esprit positif. Méditer un peu avant au besoin ou faire un court exercice de respiration juste pour prendre le temps de vous poser. Choisissez un endroit calme et fermez votre cellulaire pour quelques minutes! Puis laissez votre imagination vous guider. Lors de votre visualisation, intégrez tout vos sens. Visualisez votre performance et vivez le moment comme si vous y étiez. Visualisez bien la scène, le public, entendez votre voix qui chante, imaginez-vous entrain de bouger sur la scène, écoutez les applaudissements.

Cet exercice est à répéter une quinzaine de minutes de 3 à 5 fois jour. La visualisation positive aura pour effet de réduire considérablement votre anxiété et vous vous sentirez plus en confiance. Que cela fonctionne pour vous ou pas, vous n’avez rien à perdre! Il faut juste prendre le temps d’essayer…

4 Démontrer de l’assurance

Si vous allez sur la scène à reculons n’y allez pas! Ayez confiance en vous et en votre talent. La confiance se travaille jour après jour. C’est en prenant de l’expérience que vous arriverez à gérer de mieux en mieux votre trac.

Tenez vous droit, habillez vous avec des vêtements qui vous mette en valeur et dans lesquels vous êtes  à l’aise de chanter. Souriez, prenez votre micro et allez y avec assurance.  Avant d’entrer sur scène, rappelez vous toujours pourquoi vous aimer chanter. Apprenez à laissez vos soucis et vos tracas derrière vous. Vous avez besoin de toute votre énergie positive pour livrer une performance inoubliable. n’oubliez jamais que c’est votre moment. C’est vous et votre chanson. Une fois sur la scène, c’est à votre tour de briller et de démontrer tout votre potentiel. Ce n’est plus le temps de penser à quoi que ce soit! ( ok, ok vous pouvez penser à vos paroles…) Ce que je veux dire c’est qu’il n’y a plus de place pour le doute et la peur.

Ne mettez pas la barre trop haute et savourez simplement le moment présent. Pour démontrer une assurance, c’est votre état d’esprit qu’il faut apprendre à changer continuellement. Avoir de l’assurance, c’est arrêter de se dévaloriser et prendre conscience de ses qualités en tant que chanteur. C’est prendre sa place et s’affirmer comme artiste.

5 Dédramatiser

Vous avez manqué quelques notes, vous avez oublié les paroles, votre voix n’était pas au top? Et puis après? C’est pas la fin du monde d’avoir fausser quelques notes ici et là! On le fait tous! Ce qu’il faut retenir, c’est que personne n’est vocalement parfait. La perfection vocale ça n’existe pas. Point final. Juste le fait de se dire ça, on dirait qu’il y a un énorme poids qui tombe de nos épaules.

Oui, vous serez probablement critiquer à la fin du spectacle ou de l’audition, mais il n’y a pas d’amélioration sans critique constructive!

Pour terminer cet article, je veux partager avec vous  la délicieuse citation de l’actrice Sarah Bernhardt : LE TRAC, CELA VIENT AVEC LE TALENT! 

Pensez-y! 🙂

Marie, votre coach vocal  xx

Crédit Photo par Pixabay

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s