TWANG: 4 conseils pour bien pratiquer

Le twang… un des modes vocaux les plus importants!! Twang….ce petit ingrédient magique que l’on emploi dans la technique de chant et qui augmente la puissance vocale sans avoir besoin de forcer, ni pousser un son. Plusieurs chanteurs professionnels l’utilisent. On pense souvent que le chanteur belt (belting), mais pourtant il twang!

Le twang a été souvent associé à la musique Country ( Country twang). Mais plus  maintenant. On l’entend dans n’importe quelle sorte de musique que ce soit le pop, le gospel, le rock, le country, le classique et la comédie musicale….IL est partout ce TWANG!

Voici quelques un des bénéfices du vocal twang :

  1. Il amplifie la voix de manière extraordinaire
  2. La voix est légère, brillante, parfois même métallique
  3. Il facilite l’accolement des cordes vocales
  4. Il fait partie d’une bonne santé vocale.
  5. Il permet à la voix d’être plus solide
  6. Il permet de chanter les notes aiguës facilement sans forcer
  7. Il facilite le passage entre les registres ( voix de poitrine, mixte et voix de tête)  Pourquoi s’en passer?

Voici 4 conseils pour bien pratiquer son TWANG

1 Prendre le temps de découvrir 

Le twang ne s’apprend pas en une journée et même ceux qui ont un twang intégré à leur voix doivent apprendre à le maîtriser et s’en servir intelligemment. Vous voulez ressentir ce fameux twang? Dites Neille, Neille. Neille ou parlez comme un canard ou une sorcière. Cela peut donner un bon départ pour apprivoiser la sensation et trouver la résonance.  Ce sont dès son exagères, mais on s’entend que le son final du twang ne sonnera pas comme ça, ce ne sont que des exercices d’exploration. L’importance de ses exercices résident dans le fait qu’il peut aider le chanteur à mieux comprendre ce mode.

Le buzzing

le meilleure exercice reste encore le buzzing!

avec des exercices spécifiques tels que les sons M, N, NG facilitent la découverte du twang. La façon la plus simple de ressentir le twang est de chanter dans le masque, donc vers l’avant. Prenez le temps de bien ressentir les sensations du Twang ( comme par exemple, imiter une sorcière, un bébé qui pleure…)

Le twang, comme toute vocalise se fait dans la détente. Nul besoin de vous répéter que l’appui et la respiration sont deux éléments essentiels au Twang.

2 Le twang VS la nasalité

Mettons quelque chose au clair tout de suite, certaines voix sonnent nasales et d’autres pas. Si vous voulez corriger ce problème c’est VOTRE CHOIX. En twang, il y a le twang oral et le twang nasal. Si vous aimez votre voix comme elle est, alors pourquoi enlever votre nasalité. Chaque voix est différente. Par contre, si vous n’aimez pas votre voix et que pour vous cela est devenu un problème, alors je vous conseille de travailler avec un professeur de chant qui pourra vous donner des exercices appropriés.

Le Twang est souvent confondu avec la nasalisé et pourtant le twang et la nasalité n’ont rien avoir en commun…ou si peu…Lorsque quelqu’un chante du nez, la résonance reste simplement dans les cavités nasales et ne peut pas aller ailleurs. Un des facteurs qui peut expliquer cette nasalité est simplement que le dos de la langue est trop relevée vers l’arrière ce qui crée le son NASAL.

Le Twang, lui résonne dans les cavités nasales, mais aussi dans le bouche. En contrôlant la position du palais mou, on réussit alors à produire un beau son de Twang!

3 Ne pas Forcer

La première chose à comprendre du twang c’est qu’il doit se faire naturellement et sans forcer, ni pousser. Le twang peut apparaître autant dans votre voix parlée que chantée. Le twang est un effet vocal qui facilite notre chant lorsqu’il est question d’aller plus haut dans notre registre vocal. Il aide à produire un son clair net et précis et sans forçage. Donc inutile de pousser sa voix pour faire du twang. Il  augmente le volume de la voix naturellement sans y mettre beaucoup d’effort ( oui, bon d’accord un peu quand même….)

4 Y’a t’il du vent?

L’accolement  des cordes vocales est très importante. En Twang, impossible d’avoir du vent. Dès l’attaque de son, il y a compression des cordes vocales. Donc assurez-vous de bien débuter votre son avec le bon (onset) Onset qui veut dire ( début d’un son) Comme je l’ai mentionné plus haut, débutez toujours avec le buzzing avec une consonne nasale pour vous aider à bien sentir là placement vers lavant.

Que vous aimiez ou pas, le twang est très en vogue de nos jours. Mais c’est à vous de voir si il convient à votre voix et si vous voulez l’utiliser.

Sur ce, pratiquez bien votre Twang et twanger un peu chaque jour et intégrer le dans vos chansons.

Abonnez-vous à mon blogue pour recevoir en primeur tous les articles sur le chant!

La technique vocale TVS the Vocalist studio peut vous en apprendre plus sur les différents modes vocaux! Le programme complet The 4 pilliars of singing proposent des exercices pour le développer. Allez y jeter un coup d’œil!

Marie

xx

Advertisements

Une réflexion sur “TWANG: 4 conseils pour bien pratiquer

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s