cours de chant

Notre voix est notre instrument. Nous sommes un instrument à vent vivant!

Sachant cela, il serait important pour tous chanteurs débutants ou non de bien connaitre ses mécanismes pour mieux visualiser ce que l’on fait et comment on le fait. Le but n’est pas de tout comprendre du fonctionnement de notre voix, mais de savoir comment bien utiliser ses mécanismes pour développer sa voix au maximum de ses capacités.

Nous avons tous expérimenté à un moment cette cassure de la voix. N’est-ce pas? Lorsqu’on chante du grave à l’aigu comme lorsque l’on fait une sirène sur la voyelle A, par exemple, nous ressentons un changement, une transition de registre comme on dit. On entend parfois une brisure, une cassure dans la voix quand elle change de mécanisme. c’est ce qu’il faut apprendre à cacher, à dissimuler, mis à part si cela est volontaire pour faire un effet et ajouter une texture vocale.

Donc voici nos chers mécanismes:

Dans le premier mécanisme les cordes vocales sont courtes et épaisse ( la fameuse voix de poitrine)

Dans le deuxième, nos cordes vocales sont plus fines et légères ( la sublime voix de tête). Il sert à produire des notes aiguës et peut-être même à briser quelques verres….

Les mécanismes laryngés importants :

Fry (M0)

Poitrine (M1)

Tête (M2)

Sifflet ( M3 whistle voice)

Regardons de plus près :

Vocal Fry : 0

L’indispensable  vocal fry!  Le registre le plus bas de votre voix.  Les cordes vocales ralentissent et on entend une vibration comme une friture.

J’ai développé un amour pour le vocal fry, voici pourquoi?

  • On utilise le fry aussi comme une texture dans certains types de chant.
  • Rétablisse des voix fatiguées.
  • Il enlève la pression sur les cordes vocales.
  • il permet de trouver sa voix de tête facilement
  • Il donne du style à notre chant…De la sensualité et de l’émotion!

Poitrine :  Votre registre naturel est la voix de poitrine. Les cordes vocales sont épaisses, appelé aussi mécanisme lourd ou Voix de poitrine)

Tête : La voix de tête pleine, légèreté, cordes vocales fines et longues, mécanisme léger. Contrairement au Falsetto, il y a la compression des cordes.

Sifflet :  On parle de l’aigu extrême. On le compare au chant de la sirène ou au son de la flûte. Les cordes vocales sont très tendues et allongées.

Je vous invite à découvrir cette semaine les couleurs et les multiples facettes de votre voix en utilisant vos registres vocaux.

PASSIONNÉ(E) DE LA TECHNIQUE VOCALE? ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT À MON BLOGUE! 🙂

Musicalement, Marie

#coursdechant #techniquevocale #singinglessons #coursdemusique #apprendreachanter

Publicités

Laisser un commentaire