Cette semaine une de mes élèves m’a demandée comment chanter sans avoir l’impression de crier et pourquoi dès que l’on chante plus fort, on a cette sensation de gorge nouée….Donc j’en profite pour écrire cet article pour vous aider à y voir plus clair

Premièrement, ce n’est pas parce que vous chanter plus fort que votre voix résonne bien. Encore faut-il bien placer sa voix dans nos résonateurs.

La plupart du temps on fait du mauvais belting…on hurle des notes sans résonance et cela ne donne pas un joli son.

Parler fort n’est pas la même chose que chanter fort.

Connaître son volume maximum

Connaître son propre volume de voix c’est primordial pour jouer avec les nuances vocales comme crescendo, pianopianissimo, forte, mezzo forte….

Si vous chantez toujours à plein volume sans vous préoccuper de vos résonateurs, ne soyez pas étonné d’être à bout de souffle, que votre gorge est nouée et que vos cordes vocales sont fatiguées!

Le secret c’est simplement de connaître ce que veut dire le mot résonance et savoir manipuler nos résonateurs à notre avantage.

Que veut dire chanter en résonance? C’est simplement créer un son riche qui vibre, qui résonne sans effort. On amplifie un son. On créer un timbre parfois brillant parfois sombre. On joue avec les différents résonateurs.

Bref, on devient le maître de notre timbre, de notre volume et de notre voix.

Chanter en résonance, c’est chanter avec une bonne projection, une bonne articulation, augmenter le volume de sa voix et tout cela sans tension inutile dans la gorge. Parfois nous manquons de puissance parce que nos cordes vocales ne sont pas assez entraînées.

Nous devons alors les muscler au gym vocal avec des exercices ciblés comme le twang, ou avec des connes nasales donc le N, et le NG.

Savoir ressentir les différentes résonances est une étape cruciale pour tous.

La bouche est un résonateur ( oral) on doit l’utiliser, mais attention il doit être utilisé avec précaution car trop de résonance oral donne un belting forcé et crié!

Notre voix parlée à ses limites….

En théâtre nous avons recours à ce résonateurs pour projeter notre voix jusqu’à y’a fond de la salle. Par contre le chant ce n’est pas exactement parler….même si on essaie de rester le plus naturel possible.

Les cavités nasales sont toutes aussi importantes pour trouver cette résonance nasale que l’on peut entendre très clairement en country, country pop, western

Pour augmenter la puissance sans tension nous devons d’abord changer la perception de notre propre volume.

  • Chanter ne voix mixte ( chest mix, light mix, hard mix…)
  • Développer le twang
  • Avoir un bon soutien et une bonne posture
  • Donnez de l’énergie
  • Équilibrée les résonances ( bouche, cavités nasales, pharynx)
  • Être capable de bien ressentir les positions de son larynx et le mouvement du palais mou

J’explique dans cette vidéo plus en détails tout ce que vous devez savoir sur vos résonateurs et je vous donne des exercices pour situes vos résonances.

Chanter avec puissance et contrôle prend du temps car il faut apprendre à nos cordes vocales la bonne habitude, et construire par le fait même la mémoire musculaire.

Pas évident…..mais avec la pratique vous verrez que tout devient plus facile!

Un bon truc pour développer sa puissance dans les notes hautes c’est de construire un mix solide et une voix de tête pleine.

apprendre à chanter en utilisant ses résonateurs c’est aussi difficile que de chanter avec tous ces registres vocaux et d’ajouter des nuances. Cela ne se fait pas du jour au lendemain.

Avez-vous téléchargé votre journal vocal à imprimer gratuit? Abonnez vous à ma liste s’envoie et recevez votre journal à imprimer! Cliquez ici !

Si vous êtes intéressé à vous procurer les programmes de vocalises visitez ma boutique en ligne !

Abonnez vous gratuitement à ce blogue pour ne rien manquer !

votre coach vocal, marie Laurence

 

#coursdechant #techniquevocale #commentchanterfort #ecoledemusiquemontreal

 

Photo by Michal Czyz on Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire