Être travailleur autonome…ça s’apprend!

Travailler à la maison, être son propre boss, se lever à l’heure que l’on veut, gérer son propre horaire, ne devoir rien à personne. Une vie à faire rêver… Plusieurs personnes pensent à tort que gérer son entreprise individuelle ou être travailleur autonome c’est avoir la vie facile. J’ai des petites nouvelles pour vous! C’est parfois beaucoup plus difficile que d’avoir une job temps plein au supermarché du coin.

Beaucoup de gens rêvent secrètement d’ouvrir leur entreprise individuelle et se partir en affaires. Si c’est un projet auquel vous pensez depuis longtemps, alors foncez!

C’est le choix que j’ai fait lorsqu’en 2013 j’ai ouvert École de chant la voix Chantée dans le petit sous-sol de mes parents. Bien que j’aie eu pendant longtemps une compagnie de théâtre avec un de mes ami, je vous avoue sincèrement que j’avais peur de faire le grand saut toute seule. J’étais une artiste et pas une femme d’affaire! Ouvrir une entreprise individuelle ce n’est pas rien. C’est un engagement à long terme avec soi-même. Ce n’est pas non plus quelque chose que l’on fait sur un coup de tête. Cette décision doit être réfléchie et évaluée. Pour ma part, ma décision était prise bien avant que j’immatricule mon entreprise. Il y a eu quelques mois de réflexion et d’hésitation, puis j’ai foncé grâce au soutien de mes proches. Ce choix je ne l’ai jamais regretté. Quand on a une entreprise, on passe par toutes la gammes d’émotions. Il y a des périodes de découragement et d’incompréhension mais aussi des périodes de grande fierté et de sentiment d’accomplissement personnel.

Entant moi-même travailleuse autonome depuis plusieurs années, je vous livre aujourd’hui quelques clés indispensables pour vous aider à bien démarrer! 

Voici dans un premier temps les 4 qualités indispensables  pour être travailleur autonome.

Être économe

Il y aura des mois plus difficiles que d’autres et c’est normal au début. Être économe est une qualité requise si on a l’intention de travailler à son compte. Il faut apprendre à dépenser pour les bonnes raisons ( formation fourniture de bureau, site web, promotion) Je vous le dis, votre comptable est votre nouveau meilleur ami.

En tant que travailleur indépendant, nous n’avons pas de fonds de pension, alors c’est à nous de mettre de l’argent de côté pour notre retraite et les imprévus $$$

Autre point important, le travailleur autonome et l’entreprise ne font qu’un! Donc si votre entreprise a des dettes vous devez les payer sinon la faillite vous guette…. Alors faites attention à votre BUDGET!

Côté positif, OUI VOUS POUVEZ DÉDUIRE VOS DÉPENSES: Les frais de transports (automobile, passe d’autobus), les formations dans votre domaine, des conférences, le téléphone, le loyer (travail à la maison), la location de salle, instruments de musique, papeterie, les repas d’affaires, vos assurances, la publicité…

En résumé, GARDEZ TOUTES VOS FACTURES!

Être un bon communicateur

Il faut être habile en communication pour bien vendre ses services. Avoir son entreprise c’est avoir ses propres idées, mais aussi connaitre les besoins des futurs clients. Pensez à offrir des rabais ou simplement un essai gratuit!

Pour vendre votre talent, il faut avoir une belle personnalité et être ouvert aux autres. N’ayez pas peur de vous imposer dans votre domaine et d’aller vers les gens.  On ne peut pas s’asseoir sur nos lauriers et attendre que les clients tombent du ciel par magie! Il faut toujours chercher à renouveler sa clientèle, se faire des contacts, assistez à des événements, faire de la promotion, se faire une réputation dans le milieu. Quand on est à l’aise avec les gens, il est plus facile pour nous de créer des contacts et de vendre nos services ou nos produits.

Être Zen

Travailler à son compte peut être stressant et préoccupant surtout quand il n’y a aucun contrat à l’horizon! Donc il est primordiale de savoir gérer son stress et son anxiété. On doit trouver l’équilibre entre travail et vie personnelle. C’est ce qui est le plus ardu à faire. La première année où j’ai ouvert mon entreprise, je travaillais TOUS LES JOURS et sans arrêt. Je n’avais même plus le temps de m’amuser, ni de sortir avec mes amis. j’étais sois entrain de donner des cours, ou soit en formation de chant, ou soit entrain de faire de la promotion ou de répondre à des courriels. Puisque je vivais aussi dans le sous sol de mes parents, j’avais toujours accès à mon studio de chant donc difficile de décrocher! J’ai appris au fil des années, que l’on doit s’octroyer des moments de pause, de détente et apprendre à lâcher prise sur son entreprise une fois de temps en temps. Faire du yoga, marcher dans la nature, faire su sport, voyager, sortir avec des amis, tout ça fait parti de notre équilibre entant que travailleur autonome. Ne vous sentez pas coupable prendre des vacances ou quelques jours de congé!

Être discipliné

Être travailleur indépendant c’est avoir à la base une discipline de vie. Se fixer des objectifs réalistes, se fixer des dates, se fixer des horaires de travail. c’est pas toujours les vacances! 🙂 Établissez un horaire de travail. Par exemple, je travaille du mardi au Samedi et je me libère deux jours de congé par semaine. L’important est d’être professionnel, de bien faire son travail et être disponible pour ses clients.

Les 4 clés pour bien démarrer!

1 Avoir les nerfs solides

Premièrement cette vie n’est pas faite pour tout le monde. Il faut avoir les nerfs solides et déjà avoir un petit coussin à la banque pour se lancer en affaires. Quel est votre plan? Quel est votre budget pour votre matériel? Saurez-vous faire face à l’insécurité financière? Avant de courir au registraire des entreprises, la question à vous poser est la suivante: Est-ce que ce domaine me passionne assez pour en faire une carrière à temps plein?

Parlez de votre idée à vos amis et votre famille pour savoir leur point de vue. Êtes-vous fait pour ça? Le meilleur moyen de savoir c’est simplement de se lancer à temps partiel avant de penser le faire à temps plein. Être travailleur autonome c’est choisir son horaire, ses contrats, mais c’est aussi prendre en considération qu’il y aura des périodes creuses parfois. On ne compte que sur soi et son talent. On travaille tout le temps même quand on ne travaille pas. En tant que travailleur autonome, nous n’avons pas le droit à l’assurance-emploi. Pas de contrat, pas de paye, c’est aussi simple que ça!

2 Travailler oui, mais il faut apprendre à dire Non! 

À mes débuts, il était très difficile pour moi de dire non à certains contrats. Il faut apprendre à simplement dire NON désolé ce contrat n’est pas pour moi. La peur de manquer de travail nous fait accepter parfois des contrats dont on a pas vraiment envie, mais avec le temps, j’ai compris que même si on a besoin d’argent, nous devons choisir des contrats qui nous ressemble. Si vous passez votre temps à courir après votre argent demandez vous si ce client en vaut vraiment la peine!

Même chose lorsqu’il est question d’argent. Les bon comptes font les bons amis à ce qu’on dit et c’est tout aussi vrai en affaire. Ne sous estimer JAMAIS le travail que vous faites en tant qu’artiste. Il faut être ferme quand il est question d’argent. Votre travail c’est votre gagne-pain, donc assurez-vous de vous faire payer à votre juste valeur!

3 Se renouveler

En tant que professionnel, vous devez toujours rester à l’affût de ce qui est IN dans votre domaine. Que ce soit la musique, les arts en général, le sport, l’écriture…

Il faut aussi un esprit créatif. Avoir de l’imagination pour créer de nouveaux services, de nouveaux produits. Vous devez être passionné par votre entreprise. Vous devez aimer votre travail sinon il sera difficile pour vous de vous réinventer à chaque année.

S’immatriculer

Toute entreprise doit être immatriculée auprès du registraire des entreprises ne l’oubliez pas! L’entreprise individuelle est la moins dispendieuse. Par contre, une fois immatriculer vous avez le devoir de payer à chaque année vos droits d’immatriculation .

Je vous conseille fortement de vous rendre sur la page du registraire et de visiter la section Démarrer une entreprise. Vous y trouvez les réponses à toutes vos questions!

Pour la France, visitez le site: https://www.afecreation.fr/

Pour terminer cet article en beauté, je vous souhaite bonne chance dans vos futurs projets! 🙂

A bientôt!

Marie, Vocal Coach

crédit photo Pixabay

 

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Être travailleur autonome…ça s’apprend!

  1. Sarah dit :

    Merci pour cet article ! je suis en train de créer une entreprise, mais pas folle, j’ai décidé de le faire au sein d’une coopérative d’activité et d’emploi pour ne pas être seule ! Ce n’est pas facile de créer son activité, mais quelle motivation d’être sa propre boussole ! Bon courage à vous.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s